Le pianiste invisible

"et le piano se mit soudainement à jouer une musique qui me semblait si familière : (...)mon instrument ,qui semblait possédé par une sorte de pianiste fantomatique ou Lucifer, l'interpréta note par note avant d'accélérer de plus en plus vite et d'enchaîner la même mélodie de plus belle tellement fort que mes tympans ne pouvaient plus le supporter."